Samson's Take : l'épreuve par ordalie est punie

Selon l'article 15 de la Constitution, c'est une violation de la dignité d'une personne que de la soumettre à la torture, à des peines ou traitements cruels ou inhumains ou dégradants ou à toute condition qui porte atteinte ou est susceptible de porter atteinte à sa dignité et à sa valeur en tant qu'être humain. êtres.

Malheureusement, certains Ghanéens ont fait ces mêmes choses interdites par la loi. La dernière victime de l'injustice et de l'acte criminel du procès par ordalie est Akua Denteh, 90 ans, fouettée à mort à Kafaba dans la région de Savannah.

Source: JOYONLINE